Alimea : Jamila remplace Brigitte

256 Bonjour à tous,

Nous avons été présentés pour la plupart, je suis Jamila et remplace Brigitte.
Avant de travailler à la coopérative je ne connaissais pas du tout le principe d’une AMAP.

Je n’avais jamais fait cela auparavant, je vous écris donc ma première lettre accompagnant la saison des clémentines. Les premières palettes sont déjà parties. C’est la période où il faut tout gérer en même temps, la valse récolte/emballage/expédition ne laisse aucun répit, il faut être bien présent et disponible pour tout et tous et également toujours dans l’anticipation ce qui me fait défaut pour le moment à mon grand regret.

La saison des clémentines s’annonce plus courte, en effet nous avons beaucoup de demandes pour peu de fruits. Au niveau de la maturation, cela s’annonçait bien compliqué également. Il y a eu une période de transition assez longue pour nous entre la clémentine Caffin et la clémentine commune. La Caffin se terminait tandis que la commune faisait des siennes ! Le manque de froid la nuit a bloqué le changement de coloration des clémentines qui sont restées vertes très longtemps.
Mais leur maturité interne, elle, était beaucoup plus avancée. Ce qui signifie qu’une bonne part de leur période optimum de conservation était déjà derrière avant même le début de la cueillette.257

Pour arranger cela, le temps fût capricieux dernièrement ! Cependant ce n’était pas le cas au début de la cueillette. Nous avions de bonnes clémentines et un beau temps quasi persistant pendant la cueillette qui n’a jusqu’à dernièrement quasiment jamais été arrêtée par la pluie. Mais bon plus de peur que de mal, les arbres n’ont pas été trop touchés ni inondés, cependant la récolte a été retardée. Beaucoup de boue et des chemins à refaire notamment jusqu’au verger des Caffin où il faut traverser la rivière de la « Bravone ».  Le nord de la Corse a été bien plus dévasté et surtout inondé !  Vous avez sûrement dû le voir aux informations. A la suite de ces intempéries, survient une vague de froid, ça y est nous avons les premières gelées matinales, espérons seulement que les perturbations ne s’aggraveront pas, il ne manquerait plus que la neige, me direz-vous !
Cela a causé, malheureusement, quelques désagréments pour certains  premiers départs qui ont dû être repoussés.

L’été 2016  a été très chaud en Corse comme partout, avec la chance pour les arbres de n’avoir pas souffert du manque d’eau. Quelques orages fin août ont permis aux fruits de grossir. 

Les températures de septembre à octobre étaient encore chaudes pour la saison, on se baignait encore début novembre, et la végétation n’a pas eu d’arrêt. Il faisait bien chaud encore ce qui a justement fait que les clémentines ont mis du temps à tourner à l’orange même si intérieurement la maturité arrivait à son terme. Cependant nous en avons bien profité ! Les arbres aussi.

2015, « petite année » car suivant une année de grosse récolte et une tempête en mars si mes souvenirs sont bons . Les clémentines comme les autres agrumes d’ailleurs n’ont pas formé de grappes. Il a fallu vraiment attendre qu’elles grossissent pour qu’on commence à voir du fruit sur les arbres. Pas de risque de surcharge. En 2016, c’est tout le contraire, le rendement est légèrement en hausse, que du bonheur pour nous …

259Cette mi-saison de clémentines s’annonce costaud, au vu des demandes et du temps. Pour le moment il est déjà  temps de préparer vos seconds départs avant les fêtes, histoire de régaler toutes les familles ! :)

Bonne journée à tous !

Coopérative ALIMEA,

 

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Les petites écuries |
Codep Aïkido 34 FFAAA |
Les boustois d'ECLOS !!! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Napvermand
| Les Danses du Bourg
| Adasi